L4 - Grimpez l'échelle de l'engagement

Vous commencez à y voir plus clair sur les manières d’attirer l’attention de votre communauté. Ressorts psychologiques, idées géniales, formats de publication, ciblage des bons réseaux… sont autant de moyens à tester pour créer de l’engagement.


Mais qu’est-ce que c’est, l’engagement ?

C’est ce qui dénote l’intérêt de votre communauté pour vos contenus, donc pour vous, donc pour vos produits. Ok, je prends un raccourci un peu osé, mais voyons comment ça se traduit de manière très concrète et très mesurable.

Tous les réseaux sociaux disposent de statistiques qui vont vous donner des tas d’infos sur le niveau d’engagement de votre communauté. Plus une personne est engagée, plus elle sera, en bout de chaîne, susceptible de vous acheter un produit, un service, ou tout au moins d’avoir un comportement qui correspond à ce que vous attendez d’elle. Oui, c’est de la manipulation.

Chez il est 5 heures, nous mesurons cet engament grâce à l’échelle de l’engagement, qui est une notion de base souvent oubliée par les formateurs en marketing, les influenceurs qui vous conseillent et globalement tous ceux qui cartonnent sur les réseaux. 

Cette échelle comporte 4 barreaux à gravir l'un après l'autre, puis à harmoniser entre eux :

  1. La portée
  2. Les likes
  3. Les commentaires
  4. Les partages

Oui, vous connaissez tout ça par coeur, mais en êtes-vous si sûr ? Voyons ça...

Pour chacun de ces niveaux, je vais vous expliquer (simplement) ce qu'il y a dans le moteur.

Chaque niveau est introduit par une fiche récapitulative :

➡️ D'abord le "Comment ?" pour l'utilisation de chaque niveau

➡️ Niveau d'interaction avec votre communauté : détermine l'attention qu'on vous porte à travers une action d'engagement

➡️ Type d'interaction : permet de qualifier l'interaction

➡️ Temps de contact : plus votre fan reste avec vous, plus il mémorise votre discours

➡️ Viralisation : capacité du type d'engagement à se diffuser hors de votre seul réseau

➡️ Intérêt marketing : ce que vous dit ce type d'engagement d'un point de vue marketing

➡️ Action possible : que faire pour passer au niveau d'engagement supérieur ou pour renforcer celui-ci ?

1. La portée de vos publications


💡 Augmenter votre portée doit être votre premier objectif lorsque vous créez un compte social.


➡️ Comment : augmenter la taille de son réseau, séduire l'algorithme

➡️ Niveau d’interaction : faible

➡️ Type d’interaction : scan visuel

➡️ Temps de contact : négligeable

➡️ Viralisation : faible, via algorithme

➡️ Intérêt marketing : mesurer un intérêt naissant

➡️ Action possible : continuer à développer son réseau


Vous avez besoin de beaucoup de monde !


Le premier niveau d’engagement est quantitatif. Il s’agit de la portée de vos publications : nombre de vues, nombre d’utilisateurs touchés, etc. C’est un indicateur qui ne dit rien sur l’attrait que les gens ont pour votre publication. Il s’agit surtout de mesurer deux choses extrêmement importantes.

La première, c’est l’effet de votre travail sur votre nombre de fans. Si votre nombre de fans augmente et pas votre portée, ça craint, et ça veut sans doute dire que vous ciblez mal votre acquisition, ou alors d’une façon qui n’est pas cohérence avec vos publications.

La seconde mesure concerne l’algorithme de la plate-forme sociale utilisée. On l’a vu, la plupart des réseaux sociaux disposent de leur propre algorithme, qui choisit, en fonction de critères plus ou moins connus, si votre publication sera affichée, combien de fois, à qui, etc. Si vous avez bien travaillé, le poids global de votre compte social augmente, et vos publications seront vues beaucoup plus souvent. Un pourcentage de plus en plus important de vos fans verra vos publications.

La portée est donc importante. Elle vous donne une vision qualitative et quantitative de l’augmentation de votre nombre de fans. Elle mesure l'efficacité de cette croissance.

Cette portée est un sous-ensemble de votre nombre de fans (c'est-à-dire que vous avez théoriquement moins de fans touchés que votre total). Elle peut dépasser votre nombre de fans par viralité. 

2. Le nombre de likes sur vos publications


💡 L'augmentation du nombre de likes vous permet de préparer le terrain d'un engagement fort. Maîtrisez les rouages de cette étape.


➡️ Comment : une bonne accroche, un bon visuel, bref, un bon habillage

➡️ Niveau d’interaction : moyen

➡️ Type d’interaction : adhésion

➡️ Temps de contact : quelques secondes

➡️ Viralisation : faible, via réseaux amis

➡️ Intérêt marketing : prospection possible

➡️ Action possible : rentrer en contact avec les personnes qui ont liké (demander une connexion, poser une question, etc.)


Vous avez besoin qu'on vous e-aime <3


Vous avez bien travaillé votre réseau, vous avez des tas de fans, la portée de vos publications est importante, mais personne ne prend le temps de vous laisser un petit pouce.

Si vous ne faites rien à ce stade (rien de ce qui est expliqué ici et dans les paragraphes suivants), le poids de votre compte social va baisser, et votre portée sera de plus en plus faible.

Vous êtes donc condamné.e à avancer !

C’est souvent le cas de publications qui n’ont pas au moins un élément susceptible d’attirer l’attention. C’est un peu comme la cape du matador. S’il reste dans un coin de l’arène sans bouger, le taureau reste lui aussi dans son coin (ce qui d'un certain point de vue peut être préférable). S’il se met à courir dans tous les sens en agitant frénétiquement sa cape… vous avez compris (NB : ceci n’est pas un plaidoyer en faveur des corridas, ni l’inverse).

Il faut attirer l'attention de vos fans, leur donner immédiatement un élément qui va leur donner envie de cliquer : une accroche forte, une photo, une vidéo, à vous de trouver. Vous avez un dixième de seconde.

De nombreux experts condamnent les titres ou les accroches « putaclics ». Il parlent en général d’accroches mensongères destinées à « forcer » l’internaute à cliquer, juste pour cliquer. Car ensuite, quand vous vous êtes fait avoir, c’est la déception. Malgré tout, connaître ces techniques est fondamental pour franchir le barreau "like" de l’échelle de l’engagement.


💡 Trouvez comment générer du like, soyez putaclic, quitte dans un premier temps à ne pas tenir votre promesse.


J’avais fait le test sur une publication LinkedIn en commençant par une blague courte trouvée sur Le Fussoir, qui m’avait bien fait marrer. Le reste de la publication était assez faible, je l’avoue. J’avais pu ainsi prouver qu’en commençant fort, j’avais autant de likes, voire plus, que sur des publications de meilleure qualité, et avec moins d’efforts.


Le nombre de likes est un sous ensemble de votre portée. Il peut la dépasser par viralité.

Si vous n’arrivez pas à générer un nombre suffisant de likes, il y a fort à parier que vous ne génèrerez pas de commentaires, qui correspondent au troisième barreau de l’échelle de l’engagement. 

3. Le nombre de commentaires sur vos publications


💡 C'est avec l'augmentation du nombre de commentaires que vous commencez à avoir une véritable interaction avec vos fans / prospects.


➡️ Comment : publier un sujet qui intéresse votre cible, poser une question, provoquer

➡️ Niveau d’interaction : moyen à important

➡️ Type d’interaction : dialogue

➡️ Temps de contact : quelques minutes

➡️ Viralisation : moyenne, via réseaux amis

➡️ Intérêt marketing : entamer un dialogue

➡️ Action possible : idem que pour le niveau 2, avec possibilité de développer un contact privé plus qualifié


Vous avez besoin qu'on vous parle...


Lorsqu’une personne commente l’un de vos posts, elle accepte d’en dire plus sur elle, de se révéler à vous. Vous pouvez autant devenir la cible de commentaires élogieux que d’attaques haineuses.

Évacuons rapidement ce deuxième cas de figure. Si vous êtes la cible de commentaires insultants, haineux, etc. essayez tout d’abord de comprendre ce qui dans votre publication a suscité ça.

Pour les cas extrêmes (insultes par exemple), ne cherchez pas à comprendre : bloquez l’utilisateur. Sinon, essayez de préciser votre pensée, sans vous justifier, et montrez votre désir sincère de dialoguer et de comprendre. La plupart du temps, cette attitude permet de désamorcer les situations tendues.

Le commentaire signifie « j’ai envie de parler avec toi, de me faire remarquer, de dire quelque chose ». Autant les ressorts psychologiques aboutissant à un like sont généralement basiques à comprendre, autant ceux qui amènent une personne à commenter peuvent être nombreux et complexes.

Votre rôle : traiter tout le monde avec la même bienveillance, et répondre à tout le monde.


💡 Comment répondre aux commentaires ?

  • Si on vous pose une question : répondez-y bien !
  • Si quelqu’un complète votre idée, dites bonjour, remerciez, soulignez en quoi votre interlocuteur a raison, donnez votre avis, souhaitez une bonne journée. #TechniqueDuSandwich
  • Si quelqu’un poste un smiley ou un commentaire qui n’appelle pas de réponse particulière, répondez tout de même, de la même façon, avec un message de même longueur.


Le nombre de commentaires peut être plus important que le nombre de likes. Certains se satisfont de cela, ils ont souvent raison. Juste « souvent », mais pas toujours. Inspectez la nature des commentaires et soyez lucide :

  • S’agit-il du commentaire d’un concurrent qui profite de votre post pour se positionner ? 🤨
  • S’agit-il d’un prospect, pour lequel vous allez pouvoir imaginer une action particulière ? 😊
  • S’agit-il d’un fan de base, qui commente systématiquement, et que vous devez choyer ? 😉
  • S’agit-il d’un commentaire ponctuel d'une personne de passage mais qui n'a rien à faire de vos publications ? 😋


Prenez soin des commentaires laissés sur votre page pour franchir ce barreau d’engagement et parvenir au suivant : le partage. 

4. Le nombre de partages


💡 Le partage indique (parfois) un potentiel de prescription chez la personne qui en est à l'origine.


➡️ Comment : déclencher un coup de coeur, publier un post de référence, demander explicitement le partage

➡️ Niveau d’interaction : généralement important

➡️ Type d’interaction : prescription

➡️ Temps de contact : quelques minutes à quelques heures (via la viralisation)

➡️ Viralisation : importante, via réseaux amis

➡️ Intérêt marketing : viralisation, affiliation

➡️ Action possible : idem que pour le niveau 3, avec trouvaille d’éventuels prescripteurs pour vos produits ou services


Vous avez besoin qu'on parle de vous... beaucoup.


Avec un partage, le membre de votre réseau s'implique personnellement auprès de sa communauté. Il vous ouvre son réseau et vous bénéficiez donc de son aura, du travail qu’il a lui-même effectué sur sa propre échelle d’engagement.

Vous avez bien sûr compris l’intérêt d’être partagé par un influenceur. Vous avez également compris que si le partage est accompagné d’un commentaire, c’est encore mieux pour vous.

Les partages sont souvent négligés, notamment à cause des plates-formes sociales elles-mêmes, qui ne leur offrent pas de traitement efficace. Il est par exemple difficile de remercier une personne qui a partagé l’un de vos posts Facebook et LinkedIn via les applications mobiles.

Une personne qui partage l'un de vos posts est une sorte d'affilié bénévole (c'est un nouveau concept :D). Négligé, inutilisé, peu fréquent ? Donc certainement l’occasion d’en faire une arme concurrentielle d'extension massive de votre engagement (ACEMVE).

Obtenez des partages en le demandant explicitement à vos membres les plus actifs, ceux que vous connaissez le mieux et qui peuvent avoir un intérêt à montrer vos publications à leurs propres réseaux. Ne soyez pas timide mais visez juste quand même.

Obtenez des partages en partageant vous-même les publications des autres, en prouvant que vous le faites, et en proposant un échange de bons procédés. 

Et après ?

Si vos niveaux d’engagement sont alignés avec vos objectifs, vous devriez commencer à obtenir de la conversion.

  • Si vous voulez vendre, votre travail de community management vous permettra d'augmenter votre chiffre d'affaires.
  • Si vous voulez devenir célèbre et influencer les autres, vous obtiendrez des prescripteurs, des fans qui relaieront votre message.
  • Si vous souhaitez trouver un emploi, les employeurs de votre secteur cible vous identifieront et vous contacteront.

Cool non ?

Cette notion dépassant le cadre de ce cours, représentez-vous simplement ces différents niveaux en termes statistiques : plus vous aurez de personnes qui voient, likent, commentent et partagent vos publications, plus vous aurez de chances d'atteindre vos objectifs.

Votre objectif, c’est de faire grandir votre communauté de manière exponentielle avec un effort qui au mieux décroît, qui peut rester constant, et au pire grimpe de manière linéaire.

Idéalement, les courbes se croisent de cette façon-là (oh le joli dessin) :


N’oubliez surtout pas que votre rôle de Community Manager va bien au-delà de la communication. Vous avez un vrai rôle marketing à tenir, vos objectifs sont alignés avec ceux de votre entreprise, qu’elle soit énormissime ou qu’elle se réduise à sa plus simple expression, c’est-à-dire juste vous.

L’objectif de cette introduction au Community Management n’est pas de vous transformer en développeur de communautés expert. L’objectif, c’est que vous ayez les bases qui vont vous permettre de le devenir, avec ou sans aide extérieure.

Appliquez ces principes simples, soyez proches de vos fans, surtout les premiers, et vous verrez payer votre constance.

🎙 En commentaire de cette leçon : À quel stade de l'échelle de l'engagement vous trouvez-vous actuellement ?

Discussion

4 commentaires