L4 - Développez votre réseau

Et maintenant, on ÉTEND votre réseau...

Souvenez-vous de PEPSI. Après avoir débroussaillé votre P, comme Profil, étendons votre réseau, avec un E.


Au sommaire de cette leçon :

  • Objectif : plus de 500 contacts
  • La section "Réseau" de LinkedIn
  • Ciblage #1 : Cherchez les personnes les plus proches de vous
  • Ciblage #2 : 4 informations pour choisir rapidement
  • Ciblage #3 : Allez sur le profil auquel vous souhaitez vous connecter
  • Ciblage #4 : Utiliser les réseaux déjà constitués
  • Ciblage #5 : Les posts viraux
  • Ciblage #6 : Personnes engagées mais pas dans vos contacts
  • Ciblage #7 : Les personnes qui ont consulté votre profil
  • Méthode active versus méthode passive


Dans cette initiation au Social Selling, vous avez compris qu'il faut avant toute chose vous donner un bon look. Votre profil, votre comportement, vos interactions avec les autres membres de LinkedIn doivent correspondre à des codes. Ces codes vous rendent attractifs, inspirent la confiance, rassurent, montrent votre degré de maîtrise du réseau.

L'un de ces codes, c'est d'avoir + de 500 contacts. Sur votre synthèse de profil, on ne voit pas 122 contacts, on voit ceci :

... Ce qui montre aux autres membres de LinkedIn que vous êtes raisonnablement actif.

Nous avons vu dans la leçon "Mesurez votre progression sur LinkedIn" que vous aviez des contacts et des suiveurs. Les contacts ont un lien étroit avec vous et peuvent par exemple vous écrire via la messagerie privée. Les suiveurs... vous suivent, c'est-à-dire qu'ils sont a priori intéressés par vos publications mais ne comptent pas forcément interagir avec vous.

Nous avons vu également que plus la différence entre le nombre de suiveurs et le nombre de contacts était grande, plus votre influence était grande.


Objectif : plus de 500 contacts

Pour atteindre rapidement cet objectif de plus de 500 contacts, il y a une seule méthode : aller les chercher. A la main.

Il est indispensable que vous faisiez vous-même cette phase d'acquisition. Elle va vous permettre de comprendre les mécanismes sous-jacents à LinkedIn, et notamment :

  • Quand est-ce qu'un contact ciblé accepte ma demande de connexion et quand est-ce qu'il la refuse ?
  • Est-ce qu'il faut envoyer un message de connexion ou pas ?
  • Est-ce que ma photo, mon titre, ma synthèse de profil, influent sur les acceptations de connexion ?
  • Est-ce que les personnes que je cible sont pertinentes ?

À moins que vous n'ayez une cible très précise et très bien identifiée sur LinkedIn, ne prenez pas trop de temps à cibler très précisément vos "premiers 500".

Préparez votre souris, vous allez cliquer !


La section "Réseau" de LinkedIn

Ce conseil revient souvent dans ce module Social Selling : faites confiance à LinkedIn. LinkedIn a le même intérêt que vous : favoriser les interactions les plus pertinentes possibles entre ses membres. Rendez-vous donc dans la section qu'il a prévue pour le développement de votre réseau.

Vous allez donc cliquer sur le menu "Réseau" en haut de la page...


Pour tomber sur ce tableau, qui va devenir votre centre de commande, votre QG, votre nouvelle maison :


Ciblage #1
Cherchez les personnes les plus proches de vous

Vous avez d'abord trois onglets pour trier ou pas les suggestions de LinkedIn (1). "Anciens élèves" (2) et "Collègues" (3) permettent d'aller chercher les personnes ayant suivi les mêmes formations que vous et celles travaillant actuellement dans la même entreprise que vous.

NB : vous avez là une illustration de l'intérêt de bien remplir votre profil. Cela permet à LinkedIn de vous conseiller des personnes proches de vous.


Ciblage #2
4 informations pour choisir rapidement

(cf la capture d'écran ci-dessus) :

(4) La photo. Est-elle pro ? Avez-vous déjà un bon feeling ? Connaissez-vous cette personne ? vous inspire-t-elle confiance ? (NB : les mêmes questions que vous vous êtes posées pour votre propre photo de profil)

(5) Le titre. Le contact proposé par LinkedIn possède-t-il un titre qui colle à votre ciblage ? Fait-il partie d'une entreprise qui vous intéresse ?

(6) Les relations en commun. Est-ce que vous avez beaucoup de relations en commun ? Si vous souhaitez un réseau cohérent, visez au minimum 5 à 10% de relations en commun. Au fur et à mesure, vous irez de plus en plus "au jugé".

(7) Cliquez enfin sur "Se connecter". Vous aurez alors une notification disant que l'invitation a été envoyée.


Ciblage #3
Allez sur le profil auquel vous souhaitez vous connecter

Si vous avez un doute, cliquez sur la photo du profil qui vous intéresse. Vous pourrez alors :

  • Consulter l'ensemble des informations sur ce contact
  • Lui envoyer un message de connexion (le bouton "Se connecter" sur le profil offre cette possibilité)
  • En cliquant sur "Plus...", vous pourrez : partager le profil, le suivre, l'enregistrer au format pdf, ou le signaler.

Pour atteindre les 500 rapidement, essayez de ne pas perdre trop de temps avec cette étape.


Ciblage #4
Utiliser les réseaux déjà constitués

L'un de vos concurrents, un collègue, un partenaire, bref, si vous connaissez quelqu'un qui possède le même profil que vous et qui a déjà un beau réseau, utilisez-le.

D'abord, il faut que vous fassiez partie de ses contacts, ce qui vous permettra d'avoir accès au détail de son réseau, s'il ne l'a pas bloqué.

Vous pouvez ensuite solliciter une connexion avec ses contacts. C'est gratuit !

Cette astuce suppose que vous fassiez un tant soit peu confiance à la personne en question pour se construire elle-même bon réseau. C'est finalement le cas de très peu de membres de LinkedIn, donc gardez votre bon sens.


Ciblage #5
Les posts viraux

Un post viral se promène dans votre fil de news. Vous auriez rêvé de l'écrire, il correspond parfaitement à votre thématique. C'était l'occasion d'attirer à vous des tas de prospects ciblés. Utilisez-le.

Imaginez par exemple que les fans d'AC/DC fassent partie de ta cible, et vous tombez là-dessus :


En survolant sans cliquer les photos de profil des personnes connectées, vous pouvez voir apparaître son résumé et une possibilité de se connecter.


C'est une manière de cibler des personnes pertinentes sur un sujet de discussion particulier. Évidemment, plus le sujet est aligné à votre thématique, plus vous avez de chances que les personnes qui commentent le post soient bien ciblées.


Ciblage #6
Personnes engagées mais pas dans vos contacts

Les personnes qui likent et qui commentent vos propres publications sont également des fans qui s'ignorent. Quand vous recevrez vos premiers likes, vous pourrez prendre l'habitude de demander une connexion à ces personnes.

C'est un peu fastidieux à faire pour les likes puisqu'il faut aller sur les profils un par un, mais le ciblage devrait être de bonne qualité, du moins si vos publications sont elles-mêmes cohérentes avec votre message pro.


Ciblage #7
Les personnes qui ont consulté votre profil

Une dernière bonne source de contacts : les personnes qui visitent votre profil. Consultez régulièrement cette section en cliquant sur le premier chiffre du tableau bord (sur la page de votre profil).


Ensuite, cliquez sur le bouton de connexion si c'est pertinent.

Ces personnes sont venues vous voir, elles sont donc a priori plus à même d'accepter votre demande de connexion.

NB : avec un compte Premium (payant) LinkedIn vous donne accès à toutes les personnes qui ont consulté votre profil sans limitations. C'est inutile à ce stade mais si vous avez la chance d'avoir un tel compte, profitez-en.


Méthode active versus méthode passive

Nous venons de voir la manière active de déployer votre réseau : vous demandez. C'est la plus rapide, la moins chère, la plus efficace.

N'oubliez pas qu'il faut tout faire vous-même et à la main, sans chercher ni à déléguer ni à automatiser. Certes, ça prend du temps, mais c'est ce temps-là qui va vous faire passer du côté des véritables experts LinkedIn. C'est le seul moyen pour avoir une perception fine de votre réseau, qui elle-même vous permettra de trouver vos propres effets de levier pour le faire croître ou maximiser son retour sur investissement.

La manière passive, c'est de ne pas solliciter vous-même vos connexions.

Pour y parvenir, il va falloir agir, mais ailleurs. Il va falloir travailler vos contenus : écrire des posts, des articles, des commentaires.

C'est le sujet de la leçon suivante...


PS : un dernier conseil

Je ne recommande généralement pas d'envoyer un message de connexion.

Par contre, envoyez systématiquement une présentation type à toutes les personnes qui acceptent votre demande.

  • Présentez-vous
  • Ne vendez pas de produit
  • Proposez d'échanger sur vos thématiques communes
  • Montrez de l'enthousiasme
  • Et commencez par la phrase magique : "Bonjour et merci de m'avoir accepté dans votre réseau". "Votre" est le mot clé.


Et maintenant, passons au moment que vous attendez tous : la publication de contenus. Vous allez être surpris.

🎙 En commentaire de cette leçon : Est-ce que vous y voyez plus clair sur la manière de développer votre réseau LinkedIn ? Avez-vous identifié votre première action ?

Discussion

3 commentaires