L3 - Votre profil : l'ABC du ravalage de façade

Transformons votre profil LinkedIn en petit bijou

Nous avons dit qu'il fallait travailler votre profil en priorité.

C'est la première chose à faire quand vous arrivez sur LinkedIn ou quand vous avez décidé de faire votre grand ravalement de printemps.

  • Si vous êtes nouveau sur LinkedIn : travaillez votre profil.
  • Si vous avez toujours juste vivoté sur LinkedIn, vous travaillez votre profil.
  • Si vous stagnez, vous vérifiez votre profil.

Nous allons voir ici :

  • Le lien personnalisé de votre profil
  • La bannière de profil
  • La photo de profil
  • Le bloc nom / titre
  • Le résumé
  • L'expérience
  • La formation
  • Les compétences et recommandations

Prêt ? Alors voyons tout ça.


Important

Équipez-vous de votre plus bel ordinateur pour effectuer les actions de cette leçon. L'appli smartphone ou tablette de LinkedIn n'inclut pas toutes les fonctionnalités de paramétrage présentées ici.


Votre première action : le lien personnalisé.

Que diriez-vous si le lien vers votre profil LinkedIn était https://www.linkedin.com/in/michelmartin plutôt que https://www.linkedin.com/in/michel-martin-88952b157/ ?

Le deuxième, c'est celui que vous avez par défaut. Pas très sexy.

Pour le modifier, ça se fait en deux étapes simples.

(1) À droite de votre page de profil, cliquez sur "Modifier le profil public et l'URL"


(2) Trouvez un lien facile à se rappeler.


Et voilà ! Vous pourrez mettre ce lien sur vos cartes de visite avec un petit logo LinkedIn sous la forme : @votrelienpersonnalisé. Pour moi c'est @philippebillard-ie5h.


Faites confiance à LinkedIn

Si votre profil n'est pas suffisamment bien rempli, LinkedIn va vous le faire savoir. Il est même un peu lourd, parfois, tellement il veut nous le faire savoir.

Une fois que le profil sera parfaitement complété, LinkedIn vous considèrera comme un.e expert.e. Ne vous emballez pas, ce ne sera que le début de votre grande aventure.

Alors que faut-il pour déjà bien faire tourner la machine ? Prenez une heure de votre temps (maxi) pour bien valider les points suivants. Pour une compréhension plus facile, on part du haut de votre page de profil et on descend.


Bannière de profil. IMPACT.

Ne la négligez pas, ne mettez pas une bannière Facebook, mettez une image signifiante qui dit quelque chose sur votre activité professionnelle et/ou sur vous. La photo doit être en haute définition, punchy.

Un peu d'inspiration ? Allons espionner les meilleurs. Vous avez des tas de possibilités pour vous démarquer, trouvez la vôtre.








Photo de profil. CONFIANCE.

Souriez, refaites-la quinze fois s'il le faut, prenez-vous en lumière naturelle, appliquez un petit filtre si vous avez le teint blafard. Et posez-vous cette simple question : ai-je envie de travailler avec lui/elle ?


Bloc nom / titre. PITCH.

La plupart des gens vous jugeront sur un mot, une expression, et c'est là que ça se passe. Testez différentes formules, différentes façons de mettre votre nom en valeur, différents titres, et inspirez-vous !






Résumé. CONVAINCRE.

C'est ici que vous allez vous vendre, alors faites-le bien et utilisez les 2500 signes autorisés par LinkedIn pour cette section. N'oubliez pas que ce sont les deux premières lignes qui apparaissent dans les vignettes, donc percutez !

Pour le fond, pensez à aborder les 4 points suivants :

  1. Qu'est-ce que vous apportez à vos clients ? Quels problèmes vous résolvez ?
  2. Quelles sont vos compétences pro ?
  3. Qu'est-ce qui vous motive profondément à bien faire votre travail ?
  4. Bonus : quelle(s) activité(s) extra professionnelle(s) permet de mieux vous comprendre ?

Pour la forme de votre résumé, voici 5 conseils :

  1. Travaillez votre accroche. Inspirez-vous là encore de celles des autres. Analysez-les en vous demandant si a/ elles vous permettent de comprendre vite à qui vous avez affaire b/ elles provoquent une réaction émotionnelle (sourire, interrogation, envie, etc.).
  2. Faites des paragraphes, de longueurs différentes, donnez un rythme visuel, sautez des lignes.
  3. Utilisez les listes à puce, donnez des titres à vos sections.
  4. Si vous avez une vidéo qui vous présente, un article qui parle de vous, un powerpoint qui présente vos compétences, liez-les à votre résumé.
  5. Utilisez les 2500 signes que LinkedIn vous offre pour cette section.


Expérience. RASSURER.

Les recruteurs n'accordent plus à vos expériences pro la même importance qu'il y a quelques années. Du moins, ils savent qu'il est très facile d'en inventer, ou d'enjoliver. Néanmoins, assurez-vous de réussir cet exercice imposé au mieux en présentant un parcours cohérent, et suffisamment détaillé pour qu'on comprenne ce que vous avez fait dans vos différents postes.


Formation. IMPRESSIONNER.

Si vous avez fait une grande école, suivi des MOOCs de Harvard, ou si vous avez une spécialisation rare ou pointue, montrez-le. Ici, on impressionne, alors impressionnez !


Compétences et recommandations. PROUVER.

Cette section, bien que très bas dans la page de profil, est capitale. C'est ici qu'un recruteur, un futur partenaire, un prospect, un client, vient voir comment on parle de vous.

C'est ici que vous allez commencer à construire patiemment votre preuve sociale, c'est-à-dire montrer qu'on parle de vous en bien, ce qui va donner envie de travailler avec vous. Cette preuve sociale, vous pourrez ensuite la réutiliser sur d'autres supports, comme par exemple votre site web ou une page de vente.

Voyons étape par étape comment configurer vos compétences...

1. Assurez-vous qu'on puisse bien vous recommander. Sur certains profils, c'est impossible. Dommage.

D'abord cliquez sur le crayon.


Ensuite, cliquez sur "Ajuster les préférences..."


Puis cochez toutes les cases.


2. Ajoutez et triez vos compétences. Essayez de ne pas dépasser 20 compétences listées. Quinze est un bon nombre. Panachez entre hard skills (compétences apprises telles que le développement de sites web, le marketing digital, la maçonnerie ou la cuisine vegane), soft skills (compétences interpersonnelles telles que le leadership, l'empathie). Vous pouvez également mettre des centres d'intérêts pros que vous maîtrisez et qui n'entrent pas vraiment dans l'une des deux catégories précédentes (social selling, entrepreneuriat, slasher par exemple).

Pour ajouter de nouvelles compétences, allez voir des profils similaires au vôtre et listez-en une trentaine. Gardez les plus pertinentes. Veillez à ce que l'ensemble de vos compétences vous définisse le mieux possible.

Cliquez sur "Ajouter une nouvelle compétence".


Cliquez sur le bouton "Ajouter" en bas de la popup.



Entrez votre nouvelle compétence (1), cliquez sur la suggestion de LinkedIn qui vous convient (2), puis ajoutez (3).


Une fois que vous avez la liste de vos compétences, triez-les. Vous devez vous rappeler que seules les trois premières compétences s'affichent lorsque l'on consulte votre profil. Mettez dans ces trois premières positions les compétences que vous voulez pousser.

Vous pouvez imaginer modifier régulièrement cet ordre, de façon à ce que vos compétences soient équilibrées entre-elles.

Pour changer l'ordre, cliquez-glissez sur les hamburgers qui se trouvent sous la mention "Réorganiser" comme sur la capture ci-dessous.


Une fois que LinkedIn vous a sacré...

Et maintenant, vous êtes un expert LinkedIn, c'est indiqué sur votre tableau de bord.


On l'a dit plus tôt, c'est là que tout commence. C'est un peu votre permis de conduire, qui vous permet désormais de commencer à progresser.

🎙 En commentaire de cette leçon : Votre profil vous plaît-il ? L'avez-vous suffisamment bien mis à jour ?

Discussion

3 commentaires