L6 - Google+ : proximité

L’un des dilemmes classiques lorsqu’on construit son écosystème de réseaux sociaux : Google Plus ou pas Google Plus ?

Oui, car dans « Google Plus », il y a « Google ». Et Google mérite toujours qu’on se pose la question. Donc posons-nous cette question : Google Plus ou pas Google Plus ?

D’abord, c’est quoi Google Plus ?

C’est le réseau social officiel de Google, qui est, rappelons-le, le premier moteur de recherche au monde, et de loin.

Lorsque Google Plus naît, en 2011, Google a l’intention de pousser tous ses produits périphériques (Maps, Docs, Calendar, Gmail, etc.) au sein d’un réseau cohérent. Cette notion de « tout inclus » a rendu difficile à comprendre ce nouveau réseau. Comparez avec Facebook, qui a commencé avec deux ou trois fonctionnalités… Oui, nous avons un tout petit cerveau et il faut le ménager.

Mais attardons-nous sur les fonctionnalités basiques de Google Plus :

  • Les Cercles sont un moyen d’organiser vos réseaux personnels et professionnels à l’intérieur de Google Plus. Vous pouvez créer des cercles « Travail », « Famille », « Football »… Tout ce qui vous intéresse peut devenir un cercle. Dans vos cercles, vous mettez les contacts avec lesquels vous voulez partager ces thèmes. Il est également possible de personnaliser votre profil en fonction des cercles.
  • Le Flux est similaire au fil de news de Facebook. Il offre un accès unique à tous les contenus de vos contacts Google Plus. Il existe quelques particularités tout de même… 1/ Vous pouvez voir du contenu de personnes non connectées à vous mais qui veut partager avec vous via les Cercles 2/ Vous avez un contrôle total sur la diffusion de vos contenus 3/ Vous pouvez « chatter » instantanément avec n’importe qui via Hangouts.
  • Hangouts permet d’avoir des discussions instantanées (chats), de faire des visioconférences en groupe. C’est une sorte de Skype, en beaucoup plus léger.
  • Les Profils sont vos présentations publiques et personnelles sur Google Plus.

Le démarrage en fanfare de Google Plus semble loin. Deux semaines après la création, plus de 10 millions de personnes étaient déjà inscrites. La plupart des experts s’accordent à dire que Google a raté, et bien, le virage des réseaux sociaux.

Alors faut-il jeter Google Plus avec l’eau du bain ?

Non, et voici quelques éléments de réflexion.

  • D’abord, oubliez tout ce que vous savez sur les réseaux sociaux. Google Plus doit être pensé comme un écosystème de services. À la différence des autres réseaux sociaux, votre présence sur Google Plus aura un impact sur le trafic vers votre site web.
  • Les pages pour les entreprises (Google MyBusiness) permettent aux personnes qui vous cherchent de vous localiser, de vous noter, de donner leur avis. En utilisant ce service gratuit, vous devenez visible sur Google Maps, Search et Plus.
  • Les avis de vos utilisateurs, de vos clients, de vos contacts vont également contribuer à améliorer votre positionnement dans le moteur de recherche Google.

Le fait que Google « n’ait rien compris aux réseaux sociaux » est donc plutôt une bonne chose. Former une communauté Google Plus est une sorte de bonus. Le réel intérêt, c’est de créer une communauté à une échelle beaucoup plus large : celle qui utilise les services Google, qui s’intéressent à vous, sans forcément avoir identifié qu’ils font partie de votre écosystème social.

—> Pour configurer un compte business : https://blog.hootsuite.com/create-a-google-plus-page/

🎙 Après avoir terminé cette section, voici une question à laquelle vous pouvez répondre en commentaire
Avez-vous des questions particulières ou des remarques sur l'utilisation de Google Plus ?

Discussion

5 commentaires