L2 - Comment publier du pro sur ses réseaux perso ? (et faut-il le faire ?)

Les 6 règles de publication sur vos comptes sociaux perso

Règle n°1 : vous n'êtes pas forcé de mélanger les genres
Si votre compte social est très personnel et n'a vraiment rien à voir avec le travail, ne l'utilisez pas professionnellement.

Règle n°2 : réseaux sociaux professionnels first
Préférez les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo ou réseaux thématisés sur votre secteur) pour partager des contenus de votre entreprise en votre nom.

Règle n°3 : la culture d'abord
Quand vous publiez des infos pro sur vos réseaux perso, restez dans la culture de votre entreprise. Si elle est sérieuse, soyez-le aussi, si elle est déjantée, laissez-vous aller !

Règle n°4 : à votre rythme
Soyez régulier.ère, c'est tout. En tant que personne, vous n'êtes pas community manager de votre marque (même si vous l'êtes professionnellement). Le seul rythme auquel vous êtes astreint.e, c'est le vôtre.

Règle n°5 : 60-30-10
Si vous n'avez pas de contraintes perso particulières, utilisez la règle 60-30-10 sur tous vos réseaux sociaux. 60% sur votre thématique principale, vos publications habituelles. 30% sur vos thématiques habituelles dans un cadre professionnel. 10% sur des thématiques uniquement professionnelles.

Règle n°6 : soignez votre profil
Mettez à jour votre identité et les informations sur vous sur les réseaux utilisés à titre professionnels.


Je n'ai pas le profil pour être ambassadeur...

Voici maintenant 8 profils d'utilisateurs des réseaux sociaux. Il est possible que vous vous reconnaissiez ici ou là. Voici pour chacun d'eux une proposition d'approche, pour apprendre à remplir le mieux possible votre rôle d'ambassadeur.drice.

1. La page Facebook vraiment perso

Vous avez quelques amis sur votre page Facebook, vous partagez avec eux vos photos de vacances, quelques opinions politiques, et parfois vous postez une vidéo marrante avec un chat qui tombe de la commode.


Faites...

• Si les publications de votre entreprise font partie de celles que vous likez, commentez, partagez en temps normal, faites-le aussi pour elle.
• Si les publications de votre entreprise ne sont pas pertinentes sur votre mur perso, contentez-vous de liker et commenter, sans les partager.
• Ne publiez des infos pro sur votre page Facebook perso que si vous êtes à l'aise pour en parler dans la vie réelle.
• Si vous avez des collègues de bureau (ou des clients) parmi vos contacts Facebook, un voyage d'affaires, une promotion, une publication qui parle de vous, peut les intéresser.
• Si vous n'êtes pas à l'aise, ou si vous vous sentez trop loin de votre monde professionnel sur Facebook, oubliez Facebook et concentrez-vous sur un autre réseau (LinkedIn par exemple) qui vous permettra de mieux remplir votre rôle d'ambassadeur interne.
• Vous avez toujours la solution de créer un deuxième compte perso Facebook, sachant qu'il est parfois pénible de jongler entre deux comptes différents.

Évitez...

• L'autocensure : certaines infos peuvent intéresser vos amis, alors partagez (ou pas) en restant juste.
• De publier des infos trop commerciales, sauf si elles peuvent intéresser vos amis (grâce à vous, ils peuvent avoir une réduction sur un voyage à Helsinki)

2. Le compte Instagram sur votre passion

Votre compte Instagram, c’est le domaine de votre passion pour la photo. Vous auriez rêvé devenir un pro de la photographie animale mais le sort en a décidé autrement. Alors vous avez fait de votre compte un sanctuaire, une forteresse imprenable dédiée à la photographie animalière.

Faites...

• À moins que vous ne travailliez dans un zoo, ou pour une agence de tourisme spécialisée dans le safari photo, ne partagez rien de pro sur Instagram.
• Par contre, vous pouvez liker et commenter. Ça n'engage pas à grand-chose et c'est bon pour le référencement de la page de votre entreprise.
• Comme pour le cas précédent, vous avez également la possibilité d'ouvrir un second compte sur Instagram. Ne le faites que si vous êtes vraiment décidé à utiliser ce compte.

Évitez...

• De partager des infos qui n'ont rien à voir avec votre thématique sur votre propre page.

3. Twitter pour vos opinions politiques

Sur Twitter, vous avez des habitudes bien ancrées. C'est ici que vous exprimez vos opinions politiques. Vous y dénoncez les scandales, relayez les infos sur le glyphosate, les articles de L214, les actions de Médecins du Monde et du Colibri. À l'occasion, vous rigolez avec vos followers sur une couverture de Charlie Hebdo.

Faites...

• Likez, commentez
• Si votre entreprise a une bonne gestion des ressources humaines, si elle est en accord avec vos valeurs, n'hésitez pas à le dire sur vos réseaux perso et à partager.
• D'une manière générale, exprimez-vous de manière positive sur votre entreprise.

Évitez...

• Les comptes Twitter polémiques, exprimant des idées fortes assez tranchées s'accordent mal à la plupart des cultures d'entreprise, donc évitez toute action qui pourrait engager l'image de votre entreprise. Même si vos positions vous semblent justes et universelles.

4. LinkedIn pour les opportunités de boulot

Lorsque vous êtes arrivé.e sur LinkedIn, vous cherchiez un travail. Pour vous, ce réseau est uniquement une base de CV en ligne. Aujourd'hui, vous avez un travail, mais il ne vous satisfait pas vraiment. Alors LinkedIn, c'est votre base arrière, c'est la bouée à laquelle vous vous accrochez inconsciemment en vous disant que peut-être un chasseur de tête va vous contacter et être intéressé par votre profil.

Faites...

• Transformez votre profil LinkedIn en véritable page de vente de votre entreprise. Vous avez beaucoup plus de chances d'être repéré.e si vous montrez votre dynamisme dans votre emploi actuel.
• Likez, partagez, commentez les publications de votre entreprise. S'il y a un endroit où il faut jouer le jeu à fond, c'est ici.
• Montrez votre expertise en publiant des infos que vous partagez en les commentant (ne perdez jamais une bonne occasion de montrer votre expertise)

Évitez...

• Laisser un profil à l'abandon ou en "mode CV". Si vous ne cherchez pas un emploi, c'est peut-être ce qu'il y a de pire pour votre crédibilité.

5. Vous êtes le fantôme des réseaux sociaux

Vous refusez clair et net de vous afficher sur les réseaux sociaux. Pas de compte Facebook, ni Twitter, ni rien. Pas de blog non plus, rien ! Quand on tape votre nom sur Google, on ne trouve que vos homonymes. Même la recherche dans Google image ne permet pas de trouver une photo de vous. Bref, vous laissez le minimum de traces et ça vous va très bien.

Faites...

• À moins que vous ne soyez recherché par Interpol, créez-vous un (ou des) compte(s) uniquement professionnels sur les réseaux sociaux pertinents pour votre entreprise.
• Créez-vous une identité numérique uniquement professionnelle et jouez le jeu de l'ambassadeur à fond.
• Contrôlez ce que vous mettez sur les réseaux : rien de personnel, rien en rapport avec votre famille, ou alors seulement ce qui peut vous servir pour vous "humaniser".
• Avant tout, prenez le temps d'apprendre et de pratiquer les réseaux sociaux en mode anonyme. Cette formation est là pour ça.

Évitez...

• Ne vous jetez pas à corps perdu dans l'univers des réseaux sociaux, si vous n'y connaissez rien.

6. Réseaux sociaux et travail : NIET !

Dernièrement, votre patron a lancé une opération générale d'employee advocacy pour que tout le monde participe à promouvoir la société sur les réseaux sociaux. Vous vous êtes senti.e piégé. Pour vous, les réseaux sociaux, c'est personnel, et vous ne voulez absolument pas qu'un collègue de bureau ou un contact professionnel sache que vous passez vos vacances dans un camp de nudistes. Donc, vous bloquez tout. Non, pas de réseaux sociaux pour le travail.

Faites...

• Vous avez le droit de ne pas vouloir devenir ambassadeur de votre marque. Vous avez aussi l'opportunité d'apprendre. Faites-le à votre rythme, ne vous fermez pas par principe.
• Cloisonnez vos réseaux pros et perso, ne mélangez pas les deux, jamais.
• Pour l'essentiel, faites comme décrit au point précédent.

Évitez...

• N'en faites pas une affaire d'état. Si vous suivez cette formation et si vous êtes arrivé.e jusque là, c'est que vous êtes ouvert.e d'esprit.

7. Compte perso, page entreprise : c'est pareil parce que ça parle de vous ?

Vous êtes seul.e ou à deux et vous avez lancé votre affaire. Vous n'avez pas de problème pour aller sur les réseaux sociaux, au contraire, mais vous avez du mal à faire la distinction entre votre entreprise et vous. Vous incarnez votre entreprise, donc la page parle de vous, et vous utiliseriez bien votre page perso pour promouvoir votre business, mais comment ?

Faites...

• Partagez, likez, les publications de votre entreprise, y compris lorsque vous avez posté vous-même.
• Ne commentez pas les posts que vous avez publiés vous-même, sauf pour éventuellement faire une précision.
• Lorsque vous partagez sur votre mur perso, ajoutez un commentaire pour aider vos amis à comprendre pourquoi vous postez.
• Sur vos comptes perso, parlez davantage de vous, de votre aventure humaine, des coulisses de votre job, des rencontres...

Évitez...

• Ne vous forcez pas à poster.

8. Les réseaux sociaux : j'essaie mais bof...

Une dernière ? Vous n'avez pas ce qu'on pourrait appeler une "présence" sur les réseaux sociaux. Éventuellement un compte Facebook, parce que tout le monde en a un. Un compte LinkedIn que vous ne consultez pour ainsi dire jamais. Sur Twitter, vous n'avez pas de photo de profil et vous vous demandez encore pourquoi vous avez 4 followers. Vous allez parfois sur les réseaux sociaux parce que ça tue le temps mais vous n'y êtes pas à l'aise. Vraiment pas. Vous vous sentez surveillé.e, vous n'aimez pas les gens qui y étalent leur vie, vous voulez profiter de la votre dans la réalité.

Faites...

• Apprenez d'abord à maîtriser les réseaux sociaux pour trancher : ferez vous l'effort d'y aller ou pas ?
• Misez plutôt sur la séparation des pouvoirs : perso = 100% perso ; pro = 100% pro.
• Si vous décidez d'y aller, suivez simplement les conseils de cette formation pour optimiser votre ou vos profil(s), pour savoir quoi faire et comment.
• Soyez régulier.ère.

Évitez...

• De dénigrer les efforts de ceux qui essaient de développer les efforts de l'entreprise vers les réseaux sociaux, ou de ceux qui choisissent de devenir ambassadeurs internes.


En conclusion

Ces exemples sont tirés de cas réels. Peut-être que vous vous êtes retrouvé.e dans l'un d'eux, et peut-être même plusieurs.

Il existe de nombreuses manières de gérer vos réseaux sociaux personnels dans un cadre professionnel. Faites juste fonctionner votre bon sens pour éviter de vous planter.


Si vous avez un doute, cloisonnez les réseaux sociaux pro et perso, soit en n'utilisant certains réseaux que professionnellement ou que personnellement, soit en créant des comptes pros et des comptes perso dédiés.

Nous verrons dans la leçon suivante ce que vous pouvez publier sur les réseaux sociaux et comment.

🎙 En commentaire de cette leçon : de quelle catégorie faites vous partie sur les réseaux sociaux ?

Discussion

2 commentaires